Rencontre avec Carina Rozenfeld

Les élèves de première suivant la spécialité LLCER espagnol ont eu l’opportunité de rencontrer Carina Rozenfeld dont ils avaient étudié les premiers chapitres du roman « El Fuego Secreto ».

El fuego secreto (Las crónicas del alquimista nº 1) (Spanish Edition) eBook : Rozenfeld, C.J. Daugherty y Carina: Amazon.fr: Boutique Kindle

Ils ont ensuite rédiger des articles.

Concert à la Philharmonie de Paris.

Dans le cadre du projet avec la Philharmonie et le Balcon, les élèves de 1º4 et de TG4 ont assisté jeudi 17 mars à un concert présentant des extraits des compositeurs Stravinski et Xenakis.

Nous nous sommes donc rendu à la Grande Salle Pierre Boulez de la Philharmonie, dans le 19ème arrondissement de Paris.

Présenté par le chef d’orchestre François-Xavier Roth, ce concert proposait aux élèves de découvrir la musique du XXe siècle en compagnie de deux compositeurs majeurs. Tous deux marqués par l’exil et le désir d’universel, Stravinski et Xenakis se démarquent par leurs esthétiques. Alax témoigne des expérimentations de spatialisation instrumentale chères à Xenakis alors que la musique de ballet de L’Oiseau de feu révèle le génie orchestral de Stravinski.

On ne naît pas femme : Spectacle forum immersif sur l’histoire du féminisme et les stéréotypes de genre

Le jeudi 18 novembre, les classes de 2nd 5 et 1er 4 du lycée ont assisté à la représentation théâtrale de la compagnie Avant l’aube dans l’amphithéâtre : « On ne naît pas femme » 

On ne naît pas femme est une pièce documentaire, qui redonne à entendre les voix de toutes ces femmes qui ont œuvré pour leur(s) liberté(s). De tous ces hommes également, qui ont luté à leurs côtés. Femmes de pouvoir et femmes du peuple, politiques, essayistes, poétesses ou activistes révolutionnaires, toutes ont joué et jouent encore un rôle primordial dans la lutte pour l’égalité des sexes.
D’Olympe de Gouges à Louise Michel, en passant par Simone de Beauvoir, Simone Veil ou Virginie Despentes (et la liste n’est pas exhaustive…), les femmes qui ont marqué l’histoire renaissent sous les yeux des spectateurs et clament les textes clefs qui ont fait évoluer le féminisme en France. Cette pièce est une redécouverte burlesque et dynamique d’événements historiques, de discours engagés et de sources littéraires phares.

C’est surtout un cri de guerre et du cœur, et l’occasion d’interroger à nouveau et avec le public la place des femmes en France au XIXème siècle et les grands enjeux de leur émancipation, en résonance directe avec l’actualité.

 

 

 

Visite du Quai Branly

Le 29 septembre 2021, les élèves de 1ère de spécialité LLCER espagnol se sont rendus au musée du Quai Branly pour voir l’exposition temporaire consacrée aux Olmèques.

Étant arrivés un peu en avance, nous avons fait un arrêt pour voir la Tour Eiffel.

Puis, nous nous sommes rendus au musée créé par Jacques Chirac qui rend hommage aux Arts primitifs. Nous avons commencé notre visite.

Un grupo de personas en medio de cuarto

Descripción generada automáticamente con confianza mediaGrupo de personas en un restaurante

Descripción generada automáticamente con confianza media

De retour au lycée, les élèves ont réalisé un compte rendu de la visite. Chacun a choisi une pièce pour la présenter.

Une petite exposition est disponible dans le CDI. N’hésitez pas à aller la voir.

Escala de tiempo

Descripción generada automáticamente

Production des élèves de LLCER espagnol

Les terminales spécialistes ont illustré le recueil de poèmes « 20 poemas de amor y una canción desesperada » de Pablo Neruda qu’ils ont lu. Ils ont également travaillé sur le titre du recueil.

Voici quelques unes de leurs créations, qu’ils ont réalisé sur Canva, avec des extraits.

Angeline Martins TG4

Poema 18

Aquí te amo.

En los oscuros pinos se desenreda el viento.

Fosforece la luna sobre las aguas errantes.

Andan días iguales persiguiéndose.

Se descine la niebla en danzantes figuras.

Una gaviota de plata se descuelga del ocaso.

A veces una vela. Altas, altas estrellas.

O la cruz negra de un barco.

Solo.

A veces amanezco, y hasta mi alma está húmeda.

Suena, resuena el mar lejano.

Este es un puerto.

Aquí te amo.

Mélinda Chanal TG

Poema 5

El viento de la angustia aún las suele arrastrar.

Huracanes de sueños aún a veces las tumban

Escuchas otras voces en mi voz dolorida.

Llanto de viejas bocas, sangre de viejas súplicas.

Ámame, compañera. No me abandones. Sígueme.

Sígueme, compañera, en esa ola de angustia.

Balaji Ravi TG4

Poema 8

Abeja blanca zumbas –ebria de miel en mi alma

y te tuerces en lentas espirales de humo.

Soy el desesperado, la palabra sin ecos,

el que lo perdió todo, y el que todo lo tuvo.

Última amarra, cruje en ti mi ansiedad última.

En mi tierra desierta eres tú la última rosa.

¡Ah silenciosa!

Déborah Bruno TG4

Poema 15

Me gustas cuando callas porque estás como ausente,

y me oyes desde lejos, y mi voz no te toca.

Parece que los ojos se te hubieran volado

y parece que un beso te cerrara la boca.

Como todas las cosas están llenas de mi alma

emerges de las cosas, llena del alma mía.

Mariposa de sueño, te pareces a mi alma,

y te pareces a la palabra melancolía;

Me gustas cuando callas y estás como distante.

Y estás como quejándote, mariposa en arrullo.

Y me oyes desde lejos, y mi voz no te alcanza:

déjame que me calle con el silencio tuyo.